3 thoughts on “Votre avis nous intéresse”

  1. Bonjour,

    Tout d’abord merci pour votre travail de transmission de mémoire et de maintenance de notre histoire.
    Je suis né en 1950 et j’ai apprécié dans sa globalité la hauteur de vue des intervenants, nous avons échappé aux propos « définitifs » souvent entendus dans ce type de rencontres,et aussi il faut bien l’avouer dans nos cercles familiaux.
    Pour mon compte, une mention particulière pour monsieur Hubert RIPOLL.
    Bien fraternellement.

  2. C’est avec ue grande joie que je prends connaissance de l’existence du blog suite au colloque. J’ai pris un très grand intérêt à l’étude et l’analyse faite par Hubert Ripoll. Elle met en cause un certain nombre de présupposés.
    Les interventions ont été riches, m’ont parfois « bousculée » et j’apprécie de pouvoir les réécouter pour m’en imprégner davantage.
    Je remercie les organisateurs et espère qu’une suite sera donnée : la 1ère pierre du Conservatoire National de la mémoire » a été posée pour y conserver les archives, la réflexion amorcée lors du colloque donnera du vivant, du sens à ce bâtiment.

  3. Bravo pour l’impeccable organisation de la rencontre… et pour les pâtisseries qui nous ont rappelé la famille ! Et un grand merci pour cette initiative, venue « donner de la chair » au livre « Mémoires de là-bas ». Le travail d’H. Ripoll avait mis des mots sur ce phénomène de la transmission de mémoire, dont je ressentais confusément et depuis toujours les effets. Le colloque m’a paru un moment tout à la fois passionnant (qualité des interventions), éclairant (j’y ai trouvé des explications), rassurant (on n’est plus seul avec sa problématique, partagée par nombre d’enfants de PN) et porteur d’avenir (cette compréhension nouvelle, tout en ravivant la « fierté » des descendants et en nous « reconnectant » à nos racines, est un atout pour la suite ; la posture plus distanciée des jeunes générations pourrait être facilitatrice pour une reconnaissance apaisée de la communauté PN ).
    Vivement les prochaines éditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *